La fin de l'année 2010 fut bien néfaste pour les blogs, mais me voilà enfin, je me lance dans mon 1er article sur le blog des VIM, ça fait un moment que les idées d'articles parcourent mon esprit mais le temps manque comme d'habitude, les jours filent à toute allure sans parler des semaines et des mois !!

Je me lance dans un sujet que je ne sais plus comment gérer, qui me stress beaucoup trop, mon chéri avec : ma belle-mère !!!

À première vue ma belle-mère est très sympa, mais les événements récents, sois la naissance de notre petite puce, ont révélé des côtés qui me mettent dans un état ... grrrr...

Enceinte, on m'en avait parlé de comment les grands-parents réagissent etc. mais moi je me disais que comme ma belle-mère vit à 6000km ça devrait pas trop poser de problème ! Et bien je me trompais !! Au quotidien ça va mais dans certains moments elle ne veut tout simplement rien comprendre !!!

Remontons il y a environ 5 ans, mon chéri et moi habitions dans le sud de la France, ma belle-mère en Haute-Savoie et mon chéri n'avait des nouvelles d'elle que très très rarement. Voilà qu'on décide de partir pour Québec et là son fils chéri est devenu tout à coup beaucoup plus important. Je peux tout à fait comprendre, donc depuis notre arrivée ici il y a presque 4 ans, on a belle-maman au téléphone au moins une fois par semaine...

Et puis au printemps dernier on annonce la bonne nouvelle de l'arrivée d'un petit bébé début septembre ! Tout le monde est aux anges (mon chéri a 2 soeurs et un frère ) et tout le monde parle du moment où ils viendront voir le bébé. euh... MON bébé, dans MON appart... faut voir... Belle-Maman souhaitait venir en août jusqu'à début septembre car c'est sa période de vacances. NON !! Je veux vivre mon accouchement avec mon chéri et rentrer à la maison tranquille à 3, même si oui elle pourrait faire la bouffe, le ménage, s'occuper du chien etc. Mais c'est NON quand même, je veux qu'on galère à 2 et câliner tranquille mon petit bébé !! Je ne crois pas que ce soit trop égoïste ni trop dur à comprendre non ? Et puis on ne pouvait pas savoir d'avance si tout se passerai bien ou pas au niveau de l'accouchement, de l'allaitement etc. Enfin, elle nous a plus parlé pendant un bon mois (on venait quand même de passer 1 mois à lui expliquer nos raisons et elle d'essayer de nous culpabiliser et de dire bon ben je vais venir à partir du 9 septembre, euh c'était quand déjà ma date prévue ? le 2 !! et on m'avait bien dit que les premières grossesses dépassent souvent le terme, donc c'était toujours NON !! On a tenu bon, enfin mon chéri surtout parce que moi ça me mettait hors de moi et ça me stressait et j'étais très enceinte alors je ne m'en suis plus mêlée, je suis fière de lui !!). Finalement, elle n'a plus reparlé de venir jusqu'à ce que notre petite puce pointe le bout de son nez le 30 août.

Elle est finalement venue en octobre, ce qui nous convenait bien, bébé avait déjà 1 mois et tout se déroulait bien, et elle est venue seulement 2 semaines. Pendant son séjour, mon chéri a été super, il lui a bien fait comprendre comment on fonctionnait avec bébé, qu'elles étaient nos valeurs et manières de faire. Ça se passait donc plutôt bien jusqu'à quelques jours avant son départ. J'avais mon DERNIER rdv avec ma sage-femme, MA sage-femme qui a fait mon suivi de grossesse depuis mars, qui était là à mon accouchement, qui nous a rendu visite la 1ère après la naissance de bébé, qui a fait le suivi postnatal à 3 semaines et que je voyais pour la dernière fois pour le rdv de 6 semaines. Ça faisait 2-3 jours que j'en parlais, mon chéri venait de reprendre le travail, et là bébé est bien habillé, dans le siège-auto, on est prêts à partir quand belle-maman me dit "attends je viens avec toi, ça te dérange pas ?", et moi sous le coup de la surprise, et en trop gentille que je suis, je lui dis oui. Qu'est-ce que ça m'a déçu, j'ai pleuré un bon moment le soir même une fois couchée... Suis-je la seule à trouver ça très sournois de sa part ? Elle savait l'importance de ce rdv pour moi et n'a jamais manifesté l'envie de venir avant que j'ai le pied dans la porte ! Elle savait très bien selon moi que si mon chéri avait été là il lui aurait dit non, mais que moi j'allais pas oser... Enfin, elle est repartie et malgré la déception, c'était sans rancune.

Et là, tout recommence, un remake de l'an dernier, sauf que cette fois c'est notre venue en France au coeur du débat. On prévoit venir en France cet été (c'est quand même encore dans 6 mois et c'est déjà le bor...). Avec mon chéri, on voudrait aller passer 3 semaines dans le sud, chez mon père et que les gens qui sont loin (comme sa mère et ses frère et soeurs) passent nous voir, il y a la place de les héberger.  Les raisons de ce choix ? : tout d'abord, nos papas (le sien n'a pas vu la petite encore), famille de mon père, grands-parents et amis proches sont dans cette région (presque tous dans le même village !!), deuxièmement seulement le prix des billets d'avion (environ 2000$) creusent un très grand trou dans notre budget, alors payer le train, ou la location d'une voiture ou l'essence, l'autoroute et tout, ben on a pas les sous. On s'était dit que chacun pourrait faire sa part pour nous aider et donc venir nous rendre visite dans le sud. Et puis, on veut profiter de la plage, de la rivière, retourner à tous les endroits qu'on aimait bien et les faire découvrir à Ophélya. Mais voilà, on s'en doutait bien, ça ne fait pas l'affaire de belle-maman !! Alors qu'on a à peine aborder le sujet ce week-end au téléphone, les billets ne sont pas acheté, on commence juste à prévoir tranquillement les choses. Et ce matin je découvre un mail d'elle, elle a tout planifié pour notre voyage !!! Je croyais rêver !! " vous prenez un vol direct sur Paris, puis un pour Genève, je viens vous chercher et je vous prête ma voiture et vous faites Besançon, Limoge, Toulouse, Montpellier, Grenoble et revenez chez moi, en 3 semaines c'est LARGEMENT faisable " nous dit-elle. Euh... Avec un bébé de 10 mois, sachant qu'on ne pourra pas amener avec nous poussette/lit parapluie/siège-auto/purées et tout le nécessaire. Et puis, l'essence, l'autoroute, la bouffe ??? qui paye ?? on est pas très riche nous... Et puis c'est pas l'image reposante et ressourçante que je me faisais de nos vacances...

Du coup, ça y est on recommence à stresser...

Va falloir essayer en vain de lui expliquer notre point de vue, d'essayer de faire des compromis, mais je me dis à quoi bon parce qu'elle cherchera même pas à comprendre, pour elle on vient pour présenter Ophélya à tous, et elle veut en profiter (elle ne pense même pas prendre de vacances, elle e peut pas, mais juste en passant son patron c'est son conjoint!), ok mais peut-on espérer profiter de NOS vacances et ne pas courir pendant 3 semaines à travers la France ???

Je désespère...