Paroles de Very Important Mummies

25 mars 2011

Ce n'est qu'un au revoir... ou le V.I.M. est en pause

virjmummyCe blog, parmi tant d'autres, passe à la trappe.
Une belle idée quand même je trouve, mais maintenant que nos enfants commencent à courir partout ou à se déplacer comme ils peuvent, il faut se l'avouer, on a plus le temps de rien !
Alimenter nos blogs persos relèvent déjà de l'exploit !

Alors on garde nos rendez vous chez vous ! biz.

Posté par virjmummy à 21:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


03 février 2011

SOS belle-mèèèèèèèèèèèère

Bon, et bien j'ai bien peur d'aller dans ton sens aussi... les belle-mères sont comment dire... de très gentilles belle-mères, et des grand-mères très stressantes parfois.
Et il faut sans cesse leur rappeler où est leur place, car avec le temps, elles essaient toujours de grignoter un peu de TA place... Pas évident, mais il faut faire avec. Si tu avais une bonne relation belle-fille belle-mère, les choses sont plus faciles et tu peux dire plus facilement ce que tu penses, et quels sont les rôles de chacun.
Courage, et puis, ici, belle-maman a bien compris où était sa place. Mais comme je te le dis, il faut la remettre de temps en temps sur le droit chemin des grand-mères et non des parents. A trop vouloir bien faire, elles nous envahissent !

Posté par virjmummy à 14:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 janvier 2011

SOS Belle-Mère

La fin de l'année 2010 fut bien néfaste pour les blogs, mais me voilà enfin, je me lance dans mon 1er article sur le blog des VIM, ça fait un moment que les idées d'articles parcourent mon esprit mais le temps manque comme d'habitude, les jours filent à toute allure sans parler des semaines et des mois !!

Je me lance dans un sujet que je ne sais plus comment gérer, qui me stress beaucoup trop, mon chéri avec : ma belle-mère !!!

À première vue ma belle-mère est très sympa, mais les événements récents, sois la naissance de notre petite puce, ont révélé des côtés qui me mettent dans un état ... grrrr...

Enceinte, on m'en avait parlé de comment les grands-parents réagissent etc. mais moi je me disais que comme ma belle-mère vit à 6000km ça devrait pas trop poser de problème ! Et bien je me trompais !! Au quotidien ça va mais dans certains moments elle ne veut tout simplement rien comprendre !!!

Remontons il y a environ 5 ans, mon chéri et moi habitions dans le sud de la France, ma belle-mère en Haute-Savoie et mon chéri n'avait des nouvelles d'elle que très très rarement. Voilà qu'on décide de partir pour Québec et là son fils chéri est devenu tout à coup beaucoup plus important. Je peux tout à fait comprendre, donc depuis notre arrivée ici il y a presque 4 ans, on a belle-maman au téléphone au moins une fois par semaine...

Et puis au printemps dernier on annonce la bonne nouvelle de l'arrivée d'un petit bébé début septembre ! Tout le monde est aux anges (mon chéri a 2 soeurs et un frère ) et tout le monde parle du moment où ils viendront voir le bébé. euh... MON bébé, dans MON appart... faut voir... Belle-Maman souhaitait venir en août jusqu'à début septembre car c'est sa période de vacances. NON !! Je veux vivre mon accouchement avec mon chéri et rentrer à la maison tranquille à 3, même si oui elle pourrait faire la bouffe, le ménage, s'occuper du chien etc. Mais c'est NON quand même, je veux qu'on galère à 2 et câliner tranquille mon petit bébé !! Je ne crois pas que ce soit trop égoïste ni trop dur à comprendre non ? Et puis on ne pouvait pas savoir d'avance si tout se passerai bien ou pas au niveau de l'accouchement, de l'allaitement etc. Enfin, elle nous a plus parlé pendant un bon mois (on venait quand même de passer 1 mois à lui expliquer nos raisons et elle d'essayer de nous culpabiliser et de dire bon ben je vais venir à partir du 9 septembre, euh c'était quand déjà ma date prévue ? le 2 !! et on m'avait bien dit que les premières grossesses dépassent souvent le terme, donc c'était toujours NON !! On a tenu bon, enfin mon chéri surtout parce que moi ça me mettait hors de moi et ça me stressait et j'étais très enceinte alors je ne m'en suis plus mêlée, je suis fière de lui !!). Finalement, elle n'a plus reparlé de venir jusqu'à ce que notre petite puce pointe le bout de son nez le 30 août.

Elle est finalement venue en octobre, ce qui nous convenait bien, bébé avait déjà 1 mois et tout se déroulait bien, et elle est venue seulement 2 semaines. Pendant son séjour, mon chéri a été super, il lui a bien fait comprendre comment on fonctionnait avec bébé, qu'elles étaient nos valeurs et manières de faire. Ça se passait donc plutôt bien jusqu'à quelques jours avant son départ. J'avais mon DERNIER rdv avec ma sage-femme, MA sage-femme qui a fait mon suivi de grossesse depuis mars, qui était là à mon accouchement, qui nous a rendu visite la 1ère après la naissance de bébé, qui a fait le suivi postnatal à 3 semaines et que je voyais pour la dernière fois pour le rdv de 6 semaines. Ça faisait 2-3 jours que j'en parlais, mon chéri venait de reprendre le travail, et là bébé est bien habillé, dans le siège-auto, on est prêts à partir quand belle-maman me dit "attends je viens avec toi, ça te dérange pas ?", et moi sous le coup de la surprise, et en trop gentille que je suis, je lui dis oui. Qu'est-ce que ça m'a déçu, j'ai pleuré un bon moment le soir même une fois couchée... Suis-je la seule à trouver ça très sournois de sa part ? Elle savait l'importance de ce rdv pour moi et n'a jamais manifesté l'envie de venir avant que j'ai le pied dans la porte ! Elle savait très bien selon moi que si mon chéri avait été là il lui aurait dit non, mais que moi j'allais pas oser... Enfin, elle est repartie et malgré la déception, c'était sans rancune.

Et là, tout recommence, un remake de l'an dernier, sauf que cette fois c'est notre venue en France au coeur du débat. On prévoit venir en France cet été (c'est quand même encore dans 6 mois et c'est déjà le bor...). Avec mon chéri, on voudrait aller passer 3 semaines dans le sud, chez mon père et que les gens qui sont loin (comme sa mère et ses frère et soeurs) passent nous voir, il y a la place de les héberger.  Les raisons de ce choix ? : tout d'abord, nos papas (le sien n'a pas vu la petite encore), famille de mon père, grands-parents et amis proches sont dans cette région (presque tous dans le même village !!), deuxièmement seulement le prix des billets d'avion (environ 2000$) creusent un très grand trou dans notre budget, alors payer le train, ou la location d'une voiture ou l'essence, l'autoroute et tout, ben on a pas les sous. On s'était dit que chacun pourrait faire sa part pour nous aider et donc venir nous rendre visite dans le sud. Et puis, on veut profiter de la plage, de la rivière, retourner à tous les endroits qu'on aimait bien et les faire découvrir à Ophélya. Mais voilà, on s'en doutait bien, ça ne fait pas l'affaire de belle-maman !! Alors qu'on a à peine aborder le sujet ce week-end au téléphone, les billets ne sont pas acheté, on commence juste à prévoir tranquillement les choses. Et ce matin je découvre un mail d'elle, elle a tout planifié pour notre voyage !!! Je croyais rêver !! " vous prenez un vol direct sur Paris, puis un pour Genève, je viens vous chercher et je vous prête ma voiture et vous faites Besançon, Limoge, Toulouse, Montpellier, Grenoble et revenez chez moi, en 3 semaines c'est LARGEMENT faisable " nous dit-elle. Euh... Avec un bébé de 10 mois, sachant qu'on ne pourra pas amener avec nous poussette/lit parapluie/siège-auto/purées et tout le nécessaire. Et puis, l'essence, l'autoroute, la bouffe ??? qui paye ?? on est pas très riche nous... Et puis c'est pas l'image reposante et ressourçante que je me faisais de nos vacances...

Du coup, ça y est on recommence à stresser...

Va falloir essayer en vain de lui expliquer notre point de vue, d'essayer de faire des compromis, mais je me dis à quoi bon parce qu'elle cherchera même pas à comprendre, pour elle on vient pour présenter Ophélya à tous, et elle veut en profiter (elle ne pense même pas prendre de vacances, elle e peut pas, mais juste en passant son patron c'est son conjoint!), ok mais peut-on espérer profiter de NOS vacances et ne pas courir pendant 3 semaines à travers la France ???

Je désespère...

Posté par OpheMom à 21:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

22 décembre 2010

Pique et pique et colégram !

Rendez-vous chez le médecin pour vacciner les trois loulous. Je sais, il faut être maso… D’ailleurs, à ce sujet…

Neven a été le premier piqué. Le médecin a eu le droit à un regard noir accompagné d’un « Mais T’arrête !!! » au moment d’être piqué.

Puis vint le tour de Gayel…

Première piquouze, première réaction. Gael balance un violent coup de pied dans le plateau du Doc avec les seringues dedans. Elle a juste le temps de le rattraper. Ouf, on a échappé au pire.

Quoique… Deuxième vaccin (du coup, on tient Gael comme il se doit) on ne sait pas comment, il arrive à retirer sa main quand le Doc pique. Il attrape la seringue (tord l’aiguille au passage) me la plante dans le pif, la récupère et la balance par terre !

Le Doc n’en croit pas ses yeux ! « De toute ma carrière, je n’ai jamais vu ça !! »

Donc vaccin fichu « Mais, mais, il a tordu l’aiguille !! » « Oh ! Mme SuperMaman, vous saignez ! »

Pendant que j’esponge le sang, que je tiens Gael en pleine crise de nerf, je vois le doc dans tous ses états !

« Heureusement qu’il ne vous l’a pas planté dans l’œil, sinon on était mal ! » Tu m’étonne !!! (à 2 cm près)

Dans tout cela, une chose est sûre : Je n’aurai pas la méningite du nez !

Bref, je suis restée Zen !

Vivement le mois prochain qu’on fasse les autres vaccins !

Posté par irminebubule à 10:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 décembre 2010

en ce temps d'hiver

IMGP7611

Posté par virjmummy à 20:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 décembre 2010

chez vous aussi ça sent le sapin ?!!

d_cembre_002d_cembre_003

Nous on a fait notre sapin cette année. Déjà ?!
et oui, parce que comme je vous le dis sur mon blog perso, je suis prête à toute activité pour éviter de crier après mon BBquigranditetquinouscasselesbonbonscestempsci. Du coup, j'ai pu faire notre sapin annuel pendant que.. BB, à mon grand désespoir, jouait au foot- dit "toof"- avec les boules en plastique. Donc les vraies boules en verre ? Et ben elles sont restées dans le carton pour la plupart ! ou alors tout en haut, très haut du sapin.

J'imagine que vous êtes super occupées pour ces fins d'année, alors si jamais on ne se redonnait pas de nouvelles d'ici-là... -on ne sait jamais, vu comme le temps file, et puis faudrait pas oublier qu'on a un anniversaire à préparer en même temps : les 2 ans de mon pt'ichéri..- ,
je vous souhaite de Joyeuses Fêtes !

Mais bon, a priori, je vais essayer de revenir avant ça !

Posté par virjmummy à 17:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15 novembre 2010

Dis moi ton prénom, je te donnerai un aperçu de ta santé mentale

Allez, j'arrête de faire ma faignasse de blog et je post aujourd'hui et en plus, il y en a des choses à dire !

Bonne lecture !

Journée ordinaire, enfin presque…

« Oh ! Les jolis jumeaux ! » « Comment ils s’appellent ? »

« Soig et Gael »

« Comment ?! »

« Sooo-iiiik et Gaaa-èèèl »

« Hein !? Klohik et Gaèle ? » (gros blanc) « Et le grand ? »

« Neven »

« Even ? Mévène ? Néveune ? »

Klohik, Clovis, Néveune (à l’amériaine), Evène… Vous êtes bouchés ou bien ?

C’est fou ! Des prénoms bretons en Bretagne ?

Et je ne vous parle pas de mon prénom ou de celui de mes frères et sœurs… Irmine, Sunniva, Sigrid, Leif.

Là aussi, la simple phrase « Comment vous appelez-vous ? » a souvent catégorisé les personnes qui nous adressaient la parole :

-      Ceux qui n’ont rien compris et qui s’en foutent,

-      Ceux qui n’ont rien compris mais qui cherchent à nous appeler par des noms invraisemblables,

-      Ceux qui n’ont rien compris mais qui cherchent à comprendre : « C’est original, de quel origine est votre prénom ? »

-      Et ceux (très faible pourcentage, voire quasiment nul) qui comprennent du premier coup !

On en a passé du temps à justifier du choix de nos parents, à reprendre les déformations… C’est Irmine et pas Hermine, Imrine ou Hybride (véridique !). C’est Sunniva et pas Sunivéa, Samira. C’est Sigrid et pas Zigrid (écriture phonétique de la version allemande), Silnegride ou Siguefride !

Et Leif… N’en parlons pas ! « C’est un nom bière, ça ! » Ma mère a même mis un ï sur le i pour faciliter la lecture. Leif, se prononce « leille-fe » Vous me suivez ?

Je sais, ce n’est pas évident mais nous avons toujours été fiers de nos prénoms scandinaves, chargés d’histoire et de sens !

Irmine : Dédiée au dieu Irmin. Dieu de la guerre dans la mythologie nordique

Sunniva : Signifie « don du soleil »

Sigrid : de Sig : victoire et rîda : chevalier libérateur. « Celle qui chevauche la victoire ». C’est aussi le prénom d’une des Walkyries (guerrières vierges qui sont au service d’Odin, maître des dieux nordiques)

Leif : « descendant, fils ». Pour la petite histoire, Leif Erikson (mort en 1025), fils d’Erik le Rouge, partit du Groënland et décrouvrit l’Amérique. D’ailleurs, les américains fêtent cette découverte de l’Amérique par les Vikings chaque année avec le « Leif Erikson Day » le 9 octobre.

Au moins, on se souvient plus de nous que de personnes avec un prénom commun.

Selon les « experts » un prénom « sain » doit avoir les critères suivants : sonorité agréable, prononciation aisée, court et doit être porté par une personne que nous aimons.

Tous les parents pensent à tout ceci en cherchant un prénom, c’est sûr !

Des chercheurs ont observé qu’il existait une corrélation positive entre l’appréciation de son propre prénom et l’estime de soi. Et plus récemment, ce résultat a été complété par la satisfaction dans la vie, une humeur plus positive et une plus grande proportion de temps à être heureux.

Les chercheurs ont même observé qu’un enfant dépréciant son prénom souffrait plus de solitude !

Voilà enfin la cause de l’état émotionnel de nos ados !

Voyons maintenant l’aspect social : Je site « Le prénom, que l’enfant distingue parmi d’autres mots dès quatre mois, est le premier élément que l’individu donne sur lui-même à autrui. Ce mélange de consonnes et de voyelles qui le distinguera toute sa vie peut affecter l’estime de soi également par la multiplication ou non de micro-renforcements positifs venus de l’extérieur ».

Et bien, quel fardeau ce prénom et quelle pression pour les parents !

Evidemment, un prénom qui plaira à la majorité sera donc accompagné d’une « remarque valorisante ou d’un geste de tendresse ou même une main passée dans les cheveux ». Personnellement, je n’ai jamais eu ce genre de geste ! Ah oui, c’est vrai, c’est parce que j’ai un prénom à la c.. !

J’ai même lu ceci : « Un prénom rare, difficile à prononcer, provoquera des questions, des moqueries, ou encore des froncements de sourcils. Cette situation sera vécue des milliers de fois par l’enfant »

Je devrais porter plainte contre mes parents pour payer les dommages et intérêts futurs que je devrais payer à mes propres enfants, traumatisés par leurs prénoms !

Tout est pourtant si relatif. Toutes les Irmine des pays nordiques ne seront jamais diagnostiquées névrosées alors que moi, pauvre Irmine de France, je devrais faire la fortune de tous les psy de l’hexagone… Mouais… Un peu gros.

En tout cas, retenons que les réactions d’autrui reposent sur la « désirabilité sociale » du prénom, donc de notre réussite. Dans ce sens et à l’inverse, si un prénom est rare ou « peu désirable », il peut être synonyme d’handicap social.

Mais parmi toutes ces absurdités, je décerne la palme d’or de la connerie à ce passage :

« Ainsi, il semblerait que l’appréciation d’un prénom influence le degré d’estime de soi, que la singularité d’un prénom puisse avoir des répercussions néfastes sur la santé mentale de celui qui le porte, que nos comportements de consommation, notre réussite professionnelle soient influencés par notre prénom, ou encore que les lettres qui composent nos noms et prénoms aient un impact inconscient sur certains de nos choix et de nos préférences…

On constate donc que l'état psychologique des personnes ayant un prénom peu commun est moins bon que celui des personnes ayant un prénom conventionnel. Il semble donc que les personnes ayant un prénom inhabituel aient une tendance névrotique accrue. »

Je remercie mes parents de m’avoir prénommée ainsi. Je suis fière de mon prénom. Je n’ai pas finie névrosée !

Et mes petits portent des prénoms courts que portent des personnes que nous aimons bien ou avons bien aimé à un moment donné !

OUF ! 3 psychoneuneus en moins en France !

Alors, merci qui ?!

Posté par irminebubule à 13:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 octobre 2010

Présentation #5

Dernière recrue des VIM, je vis loin là-bas au Québec depuis plus de 3 ans avec mon chéri (qui est français, moi je suis moitié-moitié !!), je suis professeure et chorégraphe de danse, et bien évidemment maman d'une petite fille de bientôt 2 mois, alors je suis une vraie débutante et j'ai bien hâte de partager avec vous mes mésaventaures, grands bonheurs et découvertes !!

Pour le moment je vis ma 2ème semaine en solo avec bébé (et oui ici c'est top le papa a droit à 5 semaines de congé paternité !!), là elle dort et je trouve enfin 2 minutes pour me présenter (c'est que j'ai un bébé glouton très souvent accrochée au sein...Et depuis que mon chéri a repris le boulot je comprends la compression inexpliquée du temps ! même si ça va surement être pire un jour !! )

Merci de m'accepter dans ce club très sélect, et merci à Virjmummy pour ma super carte de membre que j'adore !! Je n'ai pas proche de moi beaucoup de mamans alors je suis sûre que ça va être très intéressants de vous lire ...

Posté par OpheMom à 20:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 octobre 2010

X-Files

Aujourd'hui, un petit mot pour vous parler d'un étrange phénomène apparu depuis la naissance de mon merveilleux et magnifique petit garçon. Nous appellerons ceci: la compression inexpliquée du temps.
Je m'explique: ce phénomène est donc apparu très peu de temps après la naissance, ou en tout cas, j'étais dans un tel état de fatigue et d'euphorie qu'il m'a fallu du temps pour m'en apercevoir. Bref, il m'a semblé que chaque jour, quelques minutes en plus disparaissaient. De moins en moins de temps à ma disposition, de plus en plus de choses à faire. Et le phénomène s'est extrêmement accentué depuis que j'ai repris le travail. Je suppose qu'il y a un dérèglement physique, une sorte de distorsion du temps, et les journées ne durent plus que 18 heures (les bons jours), au lieu de 24....
A peine le temps de me lever, d'accomplir les tâches ménagères de base (et encore), de lire 5 minutes, de m'occuper 2 minutes de mon bébé et CRAC, il est 21H, je suis épuisée et ne rêve que de dormir....
Est-ce un effet secondaire de la maternité qu'on aurait omis de me citer? Est-ce que ça peut s'arranger?
J'attends avec impatience vos témoignages scientifiques...

heure

Posté par pommescannelle à 20:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

vous avez bien vu en haut à droite ?

Une nouvelle membre du blog paroles de V.I.M.

Bienvenue Emilie,
tu es ici chez toi, et en toute discrétion si tu le souhaites !
Une petite présentation de toi s'impose évidemment !
Je te laisse faire, et à très vite !

Posté par virjmummy à 10:08 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :